Comment financer l’achat d’une propriété en tant qu’investisseur?


Investir dans l’immobilier est un excellent moyen de diversifier son portefeuille et de générer des revenus passifs. Cependant, le financement de l’acquisition d’une propriété peut être un défi pour les investisseurs. Dans cet article, nous allons explorer quelques options de financement pour vous aider à concrétiser vos projets immobiliers.

Le crédit immobilier classique

La première option à laquelle on pense généralement pour financer un investissement immobilier est le crédit immobilier. Cette solution permet aux investisseurs d’emprunter une somme d’argent sur une longue période, généralement 15 à 30 ans, pour acheter un bien immobilier. Les taux d’intérêt sont souvent attractifs, surtout si vous avez un bon dossier et un apport personnel conséquent.

Toutefois, il faut noter que les banques sont parfois réticentes à financer des projets immobiliers considérés comme risqués ou atypiques (comme les immeubles de rapport, par exemple). Il est donc important de bien préparer votre demande de prêt et de mettre en avant la rentabilité potentielle du bien que vous souhaitez acquérir.

L’investissement locatif meublé

Une autre option intéressante pour financer l’achat d’un bien immobilier en tant qu’investisseur est l’investissement locatif meublé. Ce type d’investissement consiste à acheter un logement meublé et à le louer, généralement pour des courtes durées. Pour ce faire, vous pouvez passer par des plateformes spécialisées telles que Ouest Immobilier.

L’investissement locatif meublé présente plusieurs avantages fiscaux, notamment en termes de réduction d’impôts grâce au statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) ou au dispositif Censi-Bouvard. De plus, les revenus générés par la location peuvent être utilisés pour rembourser le crédit immobilier souscrit pour l’achat du bien.

La vente en viager

Le viager est une solution peu connue mais qui mérite attention si vous souhaitez investir dans l’immobilier sans avoir à recourir à un prêt bancaire. La vente en viager consiste à acheter un bien immobilier occupé par son propriétaire (le vendeur) jusqu’à son décès. En contrepartie, l’acheteur (vous) verse une rente viagère au vendeur et/ou un capital appelé bouquet.

Cette formule peut être intéressante car elle permet de financer l’acquisition d’un bien immobilier sur une longue période tout en bénéficiant d’un prix d’achat inférieur à la valeur réelle du bien. De plus, à terme, vous récupérerez un bien libre d’occupant que vous pourrez revendre ou louer selon vos objectifs patrimoniaux.

Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI)

Enfin, si vous souhaitez investir dans l’immobilier sans avoir à gérer directement la propriété, les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) peuvent être une option à envisager. Les SCPI sont des sociétés qui collectent des fonds auprès d’investisseurs pour acquérir et gérer un portefeuille de biens immobiliers locatifs. En investissant dans une SCPI, vous devenez associé et percevez des revenus proportionnels à votre participation dans la société.

Les SCPI présentent plusieurs avantages, notamment une mutualisation des risques locatifs et une gestion déléguée à des professionnels de l’immobilier. De plus, elles permettent d’accéder à des segments du marché immobilier habituellement réservés aux gros investisseurs, comme l’immobilier d’entreprise ou les résidences services.

En conclusion, il existe plusieurs options pour financer l’achat d’une propriété en tant qu’investisseur. Le choix dépendra de vos objectifs patrimoniaux, de votre situation financière et de votre appétence pour la gestion immobilière. N’hésitez pas à consulter un conseiller en gestion de patrimoine ou un courtier immobilier pour vous aider à trouver la solution la plus adaptée à votre projet.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *